Les clichés-verres recréent les négatifs d'un paquet de photographies intimes, longtemps endormies puis ressorties à la lumière du jour. Ils se font les matrices de tirages troubles, oscillant parfois au bord de l'abstraction, à l'image de souvenirs imprécis ou d'un monde onirique.

Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014
Le grand sommeil, 2014

installation : gravure sur plaques de verre, contacts argentiques, amas de tirages de lecture, ensemble de 120 x 50 cm