Page après page, le motif s'efface, rejouant la destruction des ruines antiques de Palmyre. La matrice s'imprime sur un papier noir, selon le procédé de la linogravure à fond perdu. Présentées dans une boîte d'archive noire, les colonnes disparaissent progressivement pour aboutir à une simple feuille obscure, vidée de toute représentation.

Fragments numériques (Palmyre), livre d'artiste comportant 14 gravures non reliées, 30 x 42 cm chacune,

présentées dans une boîte d'archives (linogravure à planche perdue)

Texte de Nabil Naoum, écrit à partir d'un souvenir partagé par un natif de Palmyre.

© Guénaëlle de Carbonnières 2020